Couverture live

Nadia Fettah : Le développement de l'économie de soins, une priorité absolue

Actualités
mardi 25 juin 2024
19:24
Écoutez l'article
Nadia Fettah : Le développement de l'économie de soins, une priorité absolue
Medi1news+MAP
Écoutez l'article

Le Maroc a connu plusieurs transformations qui font du développement de l'économie de soins une priorité absolue dans le processus de renforcement des politiques de protection sociale et de consolidation des bases du développement économique national, a indiqué, mardi à Salé, la ministre de l'Économie et des Finances, Nadia Fettah.

S'exprimant à l'ouverture des travaux de la 1ère Conférence internationale sur l'économie de soins et la protection sociale, qui se tient sous le thème "Économie des soins et protection sociale : Pilier de l'autonomisation des femmes, de la création d’emploi et du bien-être familial", Mme Fettah a estimé que l'économie de soins peut être une solution pour le développement économique national, en réponse au choix du Maroc d'accélérer l’État social, de la transition démographique marquée par le vieillissement de la population, et de l'émergence de nouvelles formes de travail.

Ainsi, la ministre a passé en revue les principaux chantiers sociaux entrepris par le Maroc et les mesures qui y sont associées, ainsi que les résultats obtenus au fil des années par le gouvernement, en partenariat avec la société civile, notamment dans les domaines de la protection de l'enfance, de la santé, de l'aide sociale et des soins aux personnes âgées.

Plusieurs pays ont enregistré une croissance dans l'économie de soins, principalement associée à l'économie solidaire, a souligné Mme Fettah. Elle a, dans ce sens, mis en avant le potentiel du Maroc à créer des modèles innovants pour atteindre les objectifs du Nouveau Modèle de Développement en lien avec l'économie de soins.

À cet égard, la ministre a considéré qu'il est désormais possible de développer des modèles de partenariat entre les secteurs public et privé afin de créer des opportunités d'emploi dans le secteur de l'économie de soins, citant certains exemples dans ce domaine, comme l'offre d'éducation préscolaire pour les enfants ayant des besoins spécifiques et la prestation de services de soins à domicile pour les personnes âgées.

Placé sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, ce conclave international qui se tient les 25 et 26 juin est organisé par le ministère de la Solidarité, de l'Insertion sociale et de la Famille en partenariat avec le ministère de la Santé et de la Protection sociale, le ministère de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l'Emploi et des compétences, le ministère de l’Économie et des Finances, le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication et la Ligue Arabe.

Cet événement constitue une opportunité de réflexion afin de mobiliser l’intelligence collective et de construire un système intégré de l’économie des soins à travers l’échange des expériences et des connaissances.

Les travaux de la Conférence permettront également d’enrichir le débat autour de plusieurs défis, à savoir l’identification des activités économiques relevant de l'économie des soins, l'autonomisation économique des femmes, le cadre juridique relatif aux métiers de soins rémunérés et non rémunérés et les rôles des travailleurs sociaux.