Couverture live

C24 : Le Togo réaffirme son soutien "clair et continu" à l’initiative marocaine d'autonomie

Actualités
jeudi 20 juin 2024
17:33
Écoutez l'article
C24 : Le Togo réaffirme son soutien "clair et continu" à l’initiative marocaine d'autonomie
Medi1news - Map
Écoutez l'article

Le Togo a réaffirmé, à New York, son soutien "clair et continu" à l’initiative marocaine d’autonomie, "la solution de compromis" au différend régional autour du Sahara.

"La délégation togolaise renouvelle son soutien clair et continu à l’initiative marocaine d’autonomie qui est, à l’évidence, la solution de compromis à ce différend régional, conformément au droit international”, a souligné Koffi Akakpo, chargé d’affaires à la Mission permanente de la République togolaise auprès de l’ONU, lors de la session ordinaire du Comité des 24 (10-21 juin).

Il s’est, dans ce sens, félicité de la dynamique internationale renforcée en appui à cette initiative présentée par le Maroc en 2007 et qualifiée de sérieuse et crédible dans les résolutions successives du Conseil de sécurité.

Le diplomate a également salué l’ouverture de près de 30 consulats généraux de pays arabes, africains dont le Togo, d’Amérique et d’Asie à Laâyoune et Dakhla avec pour vocation de renforcer les opportunités économiques et sociales qu’offre le Sahara marocain en tant que hub de développement, de stabilité et de rayonnement dans les régions méditerranéenne, atlantique et africaine.

Il a, par ailleurs, salué le développement socio-économique au Sahara marocain grâce aux investissements et aux projets mis en œuvre, dans le cadre du nouveau modèle de développement pour les provinces du Sud.

Lancé en 2015, ce modèle a grandement contribué à l’autonomisation des populations et à l’amélioration des indices de développement humain au Sahara marocain, a-t-il précisé.

Il a, par la même occasion, salué le plein respect par le Maroc du cessez-le-feu au Sahara marocain, ainsi que sa coopération pleine et continue avec la MINURSO, appelant les autres parties à faire de même.

Le diplomate a, en outre, salué les réalisations remarquables du Maroc en matière des droits de l’Homme, notamment le renforcement du rôle des Commissions régionales du Conseil national des droits de l’Homme à Laâyoune et Dakhla, la coopération bilatérale avec le Haut-Commissariat aux droits de l’Homme, les organes de traités et les procédures spéciales du Conseil des droits de l’Homme.

Le représentant du Togo a, de même, exprimé le soutien de son pays aux efforts de l’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara marocain, Staffan de Mistura, visant à faciliter la relance du processus politique sous les auspices exclusifs du Secrétaire général des Nations Unies, notamment les consultations bilatérales tenues avec les acteurs concernés et ses visites de terrain.

A ce titre, il a appelé à la reprise rapide du processus des tables rondes, selon le même format et avec les mêmes participants, conformément à la résolution 2703 du Conseil de sécurité, invitant toutes les parties à rester engagées tout au long de ce processus en vue de parvenir à une solution politique, réaliste, pragmatique et de compromis à ce différend régional tel que demandé par le Conseil de sécurité.