Couverture live

OMC - Abu Dhabi : le Maroc coparraine une déclaration en faveur de la réduction du commerce des plastiques nocifs

Actualités
mercredi 28 février 2024
14:30
Écoutez l'article
OMC -  Abu Dhabi : le Maroc coparraine une déclaration en faveur de la réduction du commerce des plastiques nocifs
Medi1News + MAP
Écoutez l'article

Une déclaration en faveur de la réduction du commerce des plastiques nocifs a été rendue publique, à l'initiative de six pays, dont le Maroc, lors de la 13e conférence de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), qui se tient à Abu Dhabi.

Cette déclaration portée par l'Australie, la Barbade, la Chine, l'Équateur, les Fidji et le Maroc, en leur qualité de coordinateurs du dialogue sur la pollution par les plastiques et le commerce durable des plastiques, détaille les mesures pertinentes à même de lutter contre les impacts environnementaux, sanitaires et économiques de la pollution par les plastiques nocifs, les plastiques à usage unique non essentiels et les emballages en plastique.

Ces mesures portent notamment sur l'interdiction des plastiques à usage unique, l'adoption d'exigences de conception environnementale, l'étiquetage ainsi que le soutien financier et des avantages fiscaux pour des alternatives non plastiques durables et sûres.

A cette occasion, le ministre du Commerce et de l'Industrie, Ryad Mezzour, a attiré l'attention sur l'impact environnemental néfaste des produits en plastique à usage unique, mettant en avant les mesures adoptées par le Royaume en vue d'améliorer la traçabilité de ces produits et d'établir la chaîne de valeur du recyclage.

Dans ce sens, Mezzour s’est félicité de l'adhésion de 78 pays, représentant 85% du commerce mondial, à la coalition sur la pollution plastique à usage unique, un réel défi pour la planète.

Les procédures incluses dans la déclaration concernent en particulier l'amélioration de la transparence des flux commerciaux de plastiques, la réduction des plastiques nocifs pour l'environnement ou la santé humaine, ainsi que la promotion des alternatives, des services et des technologies non plastiques sûrs et durables.

La 13e conférence ministérielle de l'OMC se penche sur les règles et lois régissant les activités commerciales mondiales et les moyens de coopération afin d’aboutir à un système commercial plus efficace, durable et inclusif.

Elle se fixe pour objectif également l'amélioration de la capacité des pays en développement et des pays les moins avancés à accéder au système commercial mondial, à la propriété intellectuelle et au mécanisme de règlement des différends de l'OMC.