Couverture live

Le CPS exhorte la Commission de l'UA à plaider en faveur d'une approche multidimensionnelle

Actualités
vendredi 08 décembre 2023
15:44
Écoutez l'article
Le CPS exhorte la Commission de l'UA à plaider en faveur d'une approche multidimensionnelle
Medi1news+MAP
Écoutez l'article

Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) a exhorté la Commission de l’UA à plaider en faveur d'une approche globale et multidimensionnelle fondée sur le nexus entre la paix, la sécurité et le développement tel qu'approuvé par les processus reconnus par l'UA, notamment la Conférence de Tanger.

Le CPS exhorte la Commission de l'UA à plaider en faveur d'une approche globale, intégrée et multidimensionnelle fondée sur le lien entre la paix, la sécurité et le développement, qui vise à instaurer et à maintenir la paix, ainsi qu’à promouvoir une culture de la paix tel qu'approuvé par les processus reconnus par l'UA, notamment la Conférence de Tanger, lit-on dans un communiqué publié vendredi et ayant sanctionné la réunion du Conseil du 29 novembre sur les activités de reconstruction et de développement post-conflit en Afrique.

Lors de cette réunion du CPS, rappelle-t-on, la délégation marocaine avait mis en avant les limites de l’approche purement militaire ayant démontré ses limites pour faire face aux facteurs complexes sous-jacents des conflits et des tensions en Afrique, et exposé son plaidoyer pour l’adoption d’une approche globale, intégrée et multidimensionnelle basée sur le nexus entre la paix, la sécurité et le développement, approche qui a conduit le Maroc à abriter, du 25 au 27 octobre 2022, à Tanger, la 1ère Conférence politique de l'UA sur la promotion du lien entre la paix, la sécurité et le développement.

Les principales conclusions de la Conférence de Tanger ont conduit à l'adoption de la Déclaration de Tanger sur la promotion du lien entre la paix, la sécurité et le développement en Afrique, qui a été unanimement approuvée par les pays membres du CPS, et par le Sommet de l’UA lors de sa 36ème session, institutionnalisant le « Processus de Tanger » en tant qu’événement régulier, consacré au Nexus.