Couverture live

Le président du Nigeria dévoile le premier budget de son mandat

Actualités
mercredi 29 novembre 2023
20:20
Écoutez l'article
Le président du Nigeria dévoile le premier budget de son mandat
Medi1news - Map
Écoutez l'article

Le président nigérian Bola Ahmed Tinubu a présenté mercredi le premier budget depuis son arrivée au pouvoir, centré sur la sécurité et la croissance économique.

Dans un discours prononcé devant le Parlement à Abuja, le chef de l'Etat a expliqué qu'attirer les investissements et résoudre la crise du coût de la vie au Nigeria étaient au coeur de sa proposition de budget de 27,5 billions de nairas (31,72 milliards d'euros) pour 2024.

"Le budget proposé vise à atteindre une croissance économique riche en emplois, une stabilité macroéconomique, un meilleur environnement d'investissement, un développement accru du capital humain, ainsi qu'une réduction de la pauvreté et un meilleur accès à la sécurité sociale", a-t-il déclaré, selon un communiqué de la présidence.

Selon lui, le gouvernement s'attend à ce que l'inflation à hauteur de 27% actuellement soit ramenée à 21,4% en 2024. Le président table en outre sur une croissance d'au moins 3,76%.

Les Nigérians sont aujourd'hui confrontés à un triplement des prix des carburants et à l'augmentation du coût des denrées alimentaires depuis que M. Tinubu a mis fin à la subvention des carburants et a laissé flotter le naira, après son entrée en fonction en février 2023.

Pour Bola Ahmed Tinubu, les effets négatifs de cette décision seront temporaires. Appelant à nouveau à la patience de la population, il a assuré que cette mesure profitera au pays à long terme et attirera davantage d'investissements étrangers.

Le président a également évoqué l'extension d'un programme visant à "fournir des versements en espèces destinés aux ménages pauvres et vulnérables". "Notre gouvernement reste attaché à une prospérité économique large et partagée", a-t-il souligné.

Il a ajouté que le pays s'efforcerait de réduire son déficit budgétaire d'environ 6,1% du PIB cette année à un peu moins de 3,9% en 2024.

Le Nigeria est aussi confronté à de graves problèmes de sécurité, qu'il s'agisse de l'insurrection terroriste ou des groupes de bandits qui pratiquent des enlèvements massifs.

"L'architecture de la sécurité intérieure sera revue afin de renforcer l'application de la loi et protéger les vies, les biens et les investissements dans tout le pays", a rappelé M. Tinubu.

Le Parlement se prépare à voter le budget avant le début de la nouvelle année.