Couverture live

Mondial : Le Maroc, une équipe solide qui a écrit l'histoire (presse sportive espagnole)

Actualités
mercredi 07 décembre 2022
14:36
Écoutez l'article
Mondial : Le Maroc, une équipe solide qui a écrit l'histoire (presse sportive espagnole)
Medi1news+MAP
Écoutez l'article

La sélection marocaine, qui a assuré mardi sa qualification aux quarts de finale de la Coupe du monde au Qatar, suite à sa victoire contre son homologue espagnole aux tirs au but 3-0, est une équipe ''bien rodée et solide’’, qui a écrit l’histoire, commentent, mercredi, les journaux sportifs espagnols.

‘’L’entraîneur du Maroc, Walid Regragui, a joué ses cartes dès le début, en regroupant son équipe, avec ses onze joueurs derrière le ballon, dans un affrontement très tactique’’, écrit Mundo Deportivo, relevant que ‘’les Lions de l'Atlas attendaient leur proie. Ils ont défendu et mordu sur la contre-attaque’’.

‘’Le Maroc laissait très peu d'espaces et l'espagne n'était pas confortable. L'entraîneur marocain a alterné la défense. Parfois à quatre, parfois à cinq, avec Ziyech presque en tant que défenseur latéral pour couvrir les courses de Jordi Alba’’, analyse le quotidien, ajoutant que le Onze national a fait preuve d’une solidarité et d’une combativité dignes d’une équipe ‘’solide’’.

Après son succès contre La Roja, ‘’le Maroc confirme son statut de grande révélation de cette Coupe du monde’’, fait observer la publication.

‘’En jouant le match de sa vie, le Maroc avait un plan et l'a bien exécuté’’, écrit, de son côté, Marca, précisant que les stars de la sélection marocaine ont brillé lors de ce match, à l’instar de Yassine Bounou, MVP de la rencontre, Boufal, ‘’le joueur le plus habile du Maroc’’, et Hakim Ziyech, ‘’le magicien de Chelsea’’.

Durante les 120 minutes du match, fait noter le journal, ‘’l’équipe marocaine a été soutenue par les quinze poumons d'Amrabat, un footballeur anti-marketing qui a fait une démonstration physique mémorable’’.

‘’Le Maroc entre dans l'histoire de la Coupe du monde. Il n'avait jamais atteint les quarts de finale auparavant’’, souligne, dans ce contexte, AS, ajoutant que le schéma tactique préparé par Regragui a asphyxié La Roja.

‘’Le 4-1-4-1 du Maroc était indigeste. Les joueurs marocains n'ont pas permis à l'espagne, qui n'a pas eu une seule occasion nette de but pendant tout le match, de faire une seule percée’’, indique le journal.

‘’Le Maroc montait progressivement en puissance grâce à la prestation mémorable d'Amrabat et aux percées de Ziyech. La solidarité du Maroc se reflétait dans l'aide continue de ses joueurs, qui ne laissaient pas respirer les joueurs espagnols’’, analyse AS, notant que ‘’chaque fois qu'un joueur espagnol dribblait un adversaire et se retournait, il était rejoint par un autre marocain’’.

Après l’élimination de l’espagne, l'équipe marocaine affrontera en quart de finale son homologue portugaise, samedi au stade Al Thumama à Doha.

Mondial
Maroc
Qatar 2022