Couverture live

Le Maroc, principal contributeur à l'Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif

Actualités
vendredi 02 décembre 2022
21:39
Écoutez l'article
Le Maroc, principal contributeur à l'Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif
Medi1News + MAP
Écoutez l'article

Le Maroc est le plus grand contributeur à l'Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif, a affirmé le directeur chargé de la gestion de l'Agence, Mohamed Salem Cherkaoui.

Dans un entretien, publié vendredi par l'Agence turque Anadolu, Cherkaoui a précisé que la contribution du Royaume s'élève à 86% du total des contributions des pays à l'Agence, soulignant que le Maroc est le principal contributeur dans la catégorie ''contribution des pays'', depuis 2011.

Il a également relevé que l'institution a réalisé, depuis sa création, des projets d'une valeur de 64 millions de dollars, répartis sur des secteurs sociaux.

Le responsable a, à cet égard, souligné que les contributions de l'Agence, bras opérationnel du Comité Al Qods, présidé par le Roi Mohammed VI, se répartissent entre des projets d'aide des familles défavorisées et des orphelins, le programme "vie décente", à travers lequel l'établissement distribue 20.000 miches de pain par jour, et les aides alimentaires, en plus de la distribution de subventions financières entre 30.000 et 50.000 dollars à des associations pour la mise en œuvre de divers projets.

D'après Cherkaoui, l'Agence protège également le patrimoine culturel, en entretenant les sites archéologiques, ainsi que les cimetières, les mosquées et les anciens marchés.

Et d'ajouter que l'institution essaie de gérer ses fonds comme il se doit, conformément à ses principes de transparence et de responsabilité, et de permettre aux donateurs et aux financiers de faire le suivi de leur argent.

Il a également révélé que l'Agence est sur le point de célébrer en 2023 les 25 ans de mise en œuvre de ses structures, notant que "c'est une occasion d'évaluer les réalisations de l'Agence et entrevoir l'avenir".

Evoquant le problème de financement, Cherkaoui a relevé qu'il s'agit "d’un programme très important que nous allons entamer au cours de 2023, en développant des mécanismes innovants pour améliorer les sources de financement".

Le responsable a, en outre, estimé que les efforts de l'Agence pourraient contribuer à construire un modèle arabo-islamique qui inspire l'espoir chez les habitants d'Al Qods.

Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif
Maroc