Couverture live

L'ONU plaide pour des solutions pratiques pour mettre fin au sida d'ici à 2030

Actualités
jeudi 01 décembre 2022
20:36
Écoutez l'article
L'ONU plaide pour des solutions pratiques pour mettre fin au sida d'ici à 2030
MEDI1NEWS+MAP
Écoutez l'article

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres a plaidé pour des solutions "pratiques" qui peuvent aider à mettre fin à la pandémie du Sida d'ici 2030.

“Le monde a promis de mettre fin au sida d'ici à 2030… mais nous ne sommes pas sur la bonne voie”, a déploré le chef de l’ONU dans un message à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, prévenant qu’aujourd'hui, le monde risque d’avoir des millions de nouvelles infections et des millions de décès supplémentaires.

Il a souligné qu’il existait des “solutions pratiques éprouvées” qui peuvent aider à mettre fin au sida, comme davantage de financement pour accroître la disponibilité, la qualité et l'adéquation des services de traitement, de dépistage et de prévention du VIH.

Préconisant “de meilleures lois, politiques et pratiques pour lutter contre la stigmatisation et l'exclusion auxquelles sont confrontées les personnes vivant avec le VIH, en particulier les populations marginalisées, Guterres a estimé que “tout le monde a besoin de respect”.

Les inégalités qui perpétuent la pandémie peuvent et doivent être surmontées, a-t-il insisté, ajoutant que le monde est en mesure de vaincre le Sida “si nous traitons tout le monde de manière égale”.

Faisant écho à l'appel à l'action du chef de l'ONU, le président de l'Assemblée générale des Nations Unies, Csaba Kőrösi, a déclaré que la crise du Sida était “mûre pour des solutions fondées sur la science, la solidarité et la durabilité”.

“Nous avons besoin de mesures urgentes pour mettre fin aux inégalités qui rendent les gens vulnérables à l'infection. Si la communauté internationale agit, 3,6 millions de nouvelles infections à VIH et 1,7 million de décès liés au sida seront évités au cours de cette décennie”, a-t-il dit. Il a appelé tous les États membres et les parties prenantes à renouveler leurs engagements politiques et financiers pour mettre fin au Sida.

Selon l'ONUSIDA, les adolescentes et les jeunes femmes âgées de 15 à 24 ans sont trois fois plus susceptibles de contracter le VIH que les adolescents et les jeunes hommes en Afrique subsaharienne.

En 2021, Unitaid a noté que plus de 38 millions de personnes dans le monde vivaient avec le VIH, 1,5 million de personnes ont été nouvellement infectées par le VIH et 650.000 personnes sont décédées de maladies liées au Sida.

ONU
Monde
SIDA
Epidémie