Couverture live

Fès : 4ème édition du festival "Littératures itinérantes"

Culture
dimanche 02 octobre 2022
14:12
Écoutez l'article
Fès : 4ème édition du festival "Littératures itinérantes"
Medi1News+MAP
Écoutez l'article

Des écrivains, des intellectuels et des chercheurs ont souligné, samedi à Fès, l'importance du rôle de la créativité littéraire et culturelle en tant que levier de développement des sociétés dans différents domaines.

Animant une table-ronde dans le cadre de la 4ème édition du festival "Littératures itinérantes", les participants ont souligné que cette manifestation culturelle, organisée sous le Haut patronage du Roi Mohammed VI sous le thème "D'une culture à l'autre", aspire à rapprocher les écrivains et la littérature des lecteurs et du grand public et à mettre la culture et la création littéraire au cœur du processus de développement.

L'écrivain et romancier soudanais, Abdelaziz Baraka Sakin a exprimé sa joie de se retrouver à Fès, ville aux 12 siècles, dont il a entendu parler de ses grands-parents, revenant sur ses racines et l'impact de la diversité culturelle sur ses écrits et sa littérature.

De son côté, la poétesse et écrivaine algérienne résidant en France, Zaynab Laouedj a estimé que l'être humain est une accumulation à tous les niveaux culturel, productif et civilisationnel, lequel cumul est cristallisé dans la poésie, ajoutant que son choix de la poésie, en tant qu'accumulation humaine, est motivé par son désir de le partager avec l'Autre.

L'enseignement des "grandes valeurs" à l'école est susceptible de créer une nouvelle société capable de promouvoir le changement, a-t-elle dit, mettant l'accent sur la nécessité d'apprendre aux enfants l'acceptation de l'Autre et lutter contre les préjugés.

Ouvrant les travaux de cette table-ronde, la président de l'Association "Littératures itinérantes", Nadia Essalmi a souligné l'importance de la quatrième édition de cette manifestation et ce, au vu de la richesse de son programme et de la qualité des intellectuels et des créateurs qui y prennent part.

Une quarantaine d'écrivaines participent à cette manifestation littéraire pour échanger et partager avec leurs lecteurs et férus de littérature.

Cette édition fait la part belle à l'ouverture, l’échange et le partage avec une brochette d’auteurs de haute volée représentant, outre le Maroc, notamment la Palestine, la France, la Jordanie, l’Égypte, la Mauritanie, le Cameroun, le Liban, l’Algérie, la Tunisie, la Turquie, le Soudan ou encore la Côte d’Ivoire.

Fidèle à sa devise, cette manifestation livresque œuvre à établir un lien étroit entre l'écrivain et le lecteur, en créant un échange entre eux dans un espace ouvert mais surtout magique et féérique qu’est le jardin Jnan Sbil, la littérature étant le meilleur moyen pour rapprocher les peuples et promouvoir le vivre-ensemble.

Maroc
Fès
Culture
Littératures itinérantes