Couverture live

Genève : Une ONG espagnole dénonce les violations des droits de l'homme dans les camps de Tindouf

Actualités
jeudi 22 septembre 2022
18:17
Écoutez l'article
Medi1News
Écoutez l'article

Le collectif espagnol ''Libertad es su derecho’’ (La liberté est leur droit), dédié à la défense des droits de l'homme dans les camps de Tindouf en Algérie, a dénoncé, dans le cadre de la 51-ème session du Conseil des droits de l'homme de l'ONU à Genève, les graves violations des droits des populations des camps, appelant à une intervention urgente de l'ONU pour mettre fin aux souffrances des séquestrés.

Lors d'une conférence tenue, mardi, au club suisse de la presse, les responsables du collectif, Elisa Pavón et Bienvenida Campillo, ont, sur la base de leurs expériences, connaissances et vécus respectifs, démontré comment les camps de Tindouf sont devenus "la plus grande prison à ciel ouvert du monde", sous l'oppression du ''polisario'', avec le consentement et la protection de l'Algérie.

Les populations des camps veulent "s'échapper pour cesser de vivre dans la misère, sans liberté ni droits, dans des conditions climatiques extrêmes et torturées par un régime de terreur", ont souligné les militantes de droits humains.

Camps de Tindouf
Genève
Droits de l'Homme