Couverture live

La variole du singe fait des victimes hors continent africain

Sciences
vendredi 12 août 2022
11:20
Écoutez l'article
La variole du singe fait des victimes hors continent africain
Medi1News + MAP
Écoutez l'article

La variole du singe a causé pour la première fois des décès en dehors de la région africaine, dont deux en Espagne, un au Brésil et un en Inde, a annoncé jeudi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

"Pour la première fois, des décès dus à la variole du singe ont été signalés dans des pays autres que la Région africaine, en Espagne (deux décès), au Brésil (un décès) et en Inde (un décès)", a indiqué l'agence sanitaire de l'ONU, dans son dernier rapport épidémiologique sur la maladie.

Dans deux cas, les décès ont été liés à une encéphalite virale et certains patients présentaient des conditions immunodépressives sous-jacentes, précise la même source, notant qu'au total, onze décès ont eu lieu à l’international.

Dans le monde, depuis début mai, près de 28.000 cas ont été détectés. La maladie est désormais présente dans 89 pays/territoires des six Régions de l’OMS. Il s’agit d’une hausse de près de 75% des nouvelles infections.

"Depuis le 25 juillet, 11.798 nouveaux cas et six nouveaux décès ont été signalés", détaille l’OMS, relevant que 14 nouveaux pays ont déclaré des cas.

Au cours des sept derniers jours, 42 pays ont signalé une augmentation du nombre hebdomadaire de cas, poursuit l'Agence onusienne, notant que la plus forte hausse a été signalée au Brésil.

Selon l’OMS, la majorité des cas signalés au cours des quatre dernières semaines se trouvent en Europe (53%), suivie par la Région des Amériques (46 %).

Organisation mondiale de la santé
Variole du singe