Couverture live

Signature d'un accord de dépôt des armes entre le Sénégal et les rebelles de Casamance

Actualités
vendredi 05 août 2022
09:35
Écoutez l'article
Signature d'un accord de dépôt des armes entre le Sénégal et les rebelles de Casamance
Ph. RS
Medi1News + MAP
Écoutez l'article

Le Sénégal a signé, jeudi à Bissau, un accord de dépôt des armes avec les rebelles de Casamance qui se sont engagés à déposer les armes et à œuvrer pour le retour définitif de la paix dans cette région.

"Je salue l’Accord de paix et de dépôt des armes signé ce 4 août à Bissau entre le Sénégal et le Comité Provisoire des Ailes politiques et combattantes du MFDC", a écrit le président sénégalais, Macky Sall, dans un Tweet.

"Je reste engagé pour la consolidation de la paix durable en Casamance", a-t-il affirmé, remerciant, à cette occasion, le présidant de la Guinée-Bissau pour sa médiation.

Cet accord a été signé par le chef rebelle César Atoute Badiate, à la tête d'une unité du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC), et un émissaire du président sénégalais à la présidence de la République bissau-guinéenne.

"Vous êtes entrés dans le maquis quand j'avais 10 ans. Aujourd'hui, j'en ai 50. Je crois que ça suffit maintenant. (...) Combien de personnes sont mortes, mutilées ou ont quitté leur village ? Nous allons vous accompagner dans la recherche de la paix", a déclaré le chef de l'Etat bissau-guinéen Umaro Sissoco Embalo, en s'adressant à Atoute Badiate.

"Je puis vous assurer que nous allons être les garants de cet accord", a souligné le président en exercice de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).

Le document signé reste pour l'heure confidentiel.

Le Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC) mène un conflit de basse intensité depuis 1982, ayant causé plusieurs milliers de morts.

Rebelles de Casamance
Accord de dépôt des armes
Sénégal

   Autres Articles