Couverture live

Nord-est du Mali: deux attaques de campements nomades font au moins 16 morts en milieu de semaine à Ménaka

Actualités
dimanche 31 juillet 2022
19:52
Écoutez l'article
Nord-est du Mali: deux attaques de campements nomades font au moins 16 morts en milieu de semaine à Ménaka
Medi1news+MAP
Écoutez l'article

Au moins seize personnes ont été tuées en milieu de semaine dans la région de Ménaka, dans le nord-est du Mali frontalier du Niger, lors d'attaques de présumés jihadistes sur des campements nomades, rapportent dimanche des médias et des sources locales.

"Les assassinats ont été perpétrées le soir entre mercredi et jeudi avec le même mode opératoire: des assaillants à moto qui viennent dans le campement, tirent à bout portant sur les personnes sans distinction, et emportent le bétail", a indiqué une source proche des autorités à Ménaka, citée par des médias.

Une première attaque a visé un campement nomade à une cinquantaine de km à l'est de Ménaka dans le lieu-dit Tifolat, au cours de laquelle douze personnes ont été tuées, ajoute cette source précisant que des "hommes armés" ont ciblé un autre campement à Inekar Tadriante, faisant cinq morts.

Des leaders de la communauté nomade touareg Dahoussak (également appelée Idaksahak) ont publié sur les réseaux sociaux plusieurs communiqués ces derniers jours alertant sur des "massacres de civils" par le groupe affilié à l'organisation Etat islamique opérant dans la zone, l'Etat islamique au grand Sahara (EIGS). Ils évoquent un bilan de seize morts pour ces deux attaques.

Les attaques ont été confirmées par un cadre du groupe armé Mouvement pour le Salut de l'Azawad (MSA-D), groupe armé pro-gouvernement qui a signé les accords de paix de 2015 avec Bamako, composé majoritairement de combattants touaregs de la communauté Dahoussak.

Les autorités de transition n'ont pas encore communiqué sur ces attaques.

 

Nord-est du Mali
Attaque
Ménaka

   Autres Articles