Couverture live

Abuja: ouverture de la 1ère session ordinaire 2022 du Parlement de la CEDEAO

Actualités
jeudi 09 juin 2022
18:11
Écoutez l'article
Abuja: ouverture de la 1ère session ordinaire 2022 du Parlement de la CEDEAO
Medi1News+MAP
Écoutez l'article

La première session ordinaire au titre de l'année 2022 du Parlement de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a ouvert ses travaux, jeudi à Abuja, sous la présidence du président Sidie Mohamed Tunis, avec à l'ordre du jour l'examen de plusieurs questions touchant la vie de la Communauté et de son intégration socioéconomique et politique.

Ainsi, au cours de cette session, le Parlement délibérera sur des projets de règlements communautaires émanant de la Commission de la CEDEAO, et examinera les stratégies visant à améliorer la gouvernance dans l'espace communautaire, indique un communiqué de l'organisation régionale.

Cette session abordera également les questions de changements anticonstitutionnels de gouvernement et proposera des solutions pour la consolidation de la démocratie dans la sous-région, précise le communiqué.

Les députés de la communauté écouteront aussi au cours de cette session le rapport sur l'état de la Communauté qui sera présenté par le président de la Commission de la CEDEAO, Jean Claude Kassi Brou qui, à chaque session ordinaire du Parlement de la CEDEAO présente un rapport général sur l'état de la mise en œuvre du programme de travail de la Communauté, poursuit la même source.

Cette présentation donne l'occasion aux représentants des peuples de la Communauté à suivre la mise en œuvre des programmes communautaires. A ce titre, une séance interactive sera animée avec le Commissaire de la CEDEAO en charge de l'Agriculture, de l'Environnement et des Ressources en eau sur les principales initiatives de son département, ajoute-t-on.

En ouvrant les travaux de cette session, le président Sidie Mohamed Tunis a, après avoir rappelé l'agenda de cette session, reconnu que "la tâche est énorme", mais c'est aussi cela, le gage de "l'implication du Parlement" dans les affaires de la Communauté.

Rappelant les conséquences de la guerre en Ukraine et la crise liée à la Covid-19, principalement la hausse des prix observée dans tous les pays de la sous-région, M. Tunis a indiqué que le rôle du Parlement sera de promouvoir des programmes et des solutions viables pour faire face à ces crises.

Le président Tunis n'a pas manqué d'évoquer l'insécurité qui sévit dans la sous-région du fait du terrorisme et du banditisme créant une situation d'insécurité avec son corollaire de désolation dans les pays impactés.

Abordant la question des coups d'Etat dans la sous-région, le président du parlement de la CEDEAO a annoncé que son institution soutient toutes les mesures prises par la CEDEAO dans le cadre des sanctions intervenues après les ruptures de l'ordre constitutionnel au Mali, Burkina Faso et en Guinée-Conakry.

La cérémonie d'ouverture a été aussi marquée par la prestation de serment de deux nouveaux parlementaires gambiens qui font leur entrée dans le parlement communautaire.

Les députés ont enfin écouté des messages de solidarité du président de la Commission de la CEDEAO, de la Cour de justice communautaire, de la Banque d'investissement et de développement de la CEDEAO, et des Assemblées nationales du Nigéria, du Sénégal et de la Gambie.
 

CEDEAO
Parlement
Nigeria
Afrique

   Autres Articles