Couverture live

André Azoulay: le legs abrahamique au cœur de l'unité et de la modernité de notre société

Actualités
mardi 17 mai 2022
18:38
Écoutez l'article
André Azoulay: le legs abrahamique au cœur de l'unité et de la modernité de notre société
Medi1News + MAP
Écoutez l'article

"Souvent, trop souvent dans une communauté des Nations en quête de repères, nos spiritualités respectives sont invitées aux banquets de la discorde plutôt qu’à celui de l’universalité des valeurs qui en sont le moteur et la raison d'être", a déclaré, lundi au Vatican, le Conseiller du Roi, André Azoulay.

S’exprimant dans la salle d'apparat de la prestigieuse université pontificale du Vatican, crée il y a cinq siècles, Azoulay a mis en relief "la centralité de la parole marocaine quand il s’agit du respect et de la fidélité au legs Abrahamique qui fonde l’unité, la cohérence et la singulière légitimité du dialogue inter- religieux quand il porte la signature marocaine".

Aux côtés de Son éminence le Secrétaire d'Etat au Vatican, le Cardinal Pietro Parolin, et l’ambassadeur du Maroc près le Saint-Siège, Rajae Naji Mekkaoui, Azoulay a rappelé "la profondeur séculaire de la relation que le Maroc a entretenu au fil des siècles avec le Saint-Siège et qui a connu son point d’orgue avec la visite historique de Sa Sainteté le Pape François au Maroc en mars 2019".

La feuille de route proposée à la communauté des Nations par le Roi Mohammed VI et par le Pape François dans leurs discours respectifs a fait date et fera date longtemps de par le monde pour des milliards de croyants, musulmans, chrétiens et juifs en quête de respect mutuel et de sérénité retrouvée, incarnée par les espoirs et les promesses de la prophétie d’Abraham portées, en terre d’islam, par le Roi Mohammed VI et le Pape François, a ajouté  Azoulay en exprimant sa gratitude aux organisateurs de ce colloque qui ont mis le Maroc au cœur de ce forum dédié à “ la parole commune et à la spiritualité agissante.

Pour le Conseiller du Roi, "ce choix ne doit rien au hasard où à la complaisance de qui que ce soit, il est celui de la reconnaissance légitime du chemin excellent et exemplaire parcouru par notre pays pour que se reconstruise et se consolide un consensus national porteur en terre d’islam des valeurs d’écoute, de partage et de progrès qui ont déserté tellement de rivages par ailleurs.

Cette conférence s’inscrit dans le cadre de la commémoration des Visites Royales historiques de Feu le Roi Hassan II et du Roi Mohammed VI, respectivement, en 1980 et en 2000, et dans la continuité des actions menées par l’ambassade du Royaume en vue de renforcer davantage les liens séculaires d’amitié et de coopération existant entre le Maroc et le Saint-Siège.

Maroc
Vatican

   Autres Articles