Couverture live

Généralisation de la protection sociale: le ministère de la Santé œuvre à la mise à niveau du système de santé

Actualités
mardi 26 avril 2022
17:29
Écoutez l'article
Généralisation de la protection sociale: le ministère de la Santé œuvre à la mise à niveau du système de santé
Medi1News + MAP
Écoutez l'article

Le secrétaire général du ministère de la Santé et de la Protection sociale, Abdelkrim Meziane Belfkih,a affirmé, mardi, que le ministère oeuvre à la mise à niveau du système de santé et à la facilitation de l'accès des citoyens aux services de santé, dans le cadre de la mise en œuvre du chantier royal relatif à la généralisation de la protection sociale.

Lors d'une présentation devant les membres du Groupe de Travail Thématique Chargé de l’Évaluation du Plan National de la Réforme de l’Administration 2018-2021, à la Chambre des représentants, Belfkih a expliqué que les objectifs fixés ne seront atteints sans une concertation coordonnée d'efforts entre les différents secteurs concernés et l'élaboration de plans de travail intégrés.

Dans ce sens, il a rappelé l’adoption du schéma directeur de la déconcentration administrative relative au ministère de la santé, le renforcement de la gestion régionale des ressources humaines du ministère à travers la délégation de toutes les mesures administratives relatives à la gestion des ressources humaines, comme stipulé dans l’arrêté du ministre de la santé en date du 10 octobre 2019 (39 mesures actuellement).

Il a indiqué, à cet égard, que certaines procédures administratives déléguées aux directeurs régionaux ont été transférées au niveau des délégations (7 procédures) conformément à la résolution du ministre de la santé et de la protection sociale n° 22.277 (21 octobre 2021) autorisant la signature, l'élboration d'un guide de gestion des démarches administratives déléguées aux services déconcentrés, en complément de l'accompagnement des directions régionales de la santé et de la protection sociale dans le processus de répartition des postes financiers et de gestion des recrutements au niveau de la région, en vigueur depuis décembre 2020.

En ce qui concerne le volet administratif du ministère de la Santé, Belfkih a relevé que le référentiel des emplois et des compétences du ministère a été lancé pour correspondre au référentiel des emplois et des compétences dans les administrations publiques, avec l'inventaire, la codification et la publication de 130 procédures sur le portail électronique "www.idarati.ma" dans le cadre du chantier de simplification des démarches administratives, et à initier la mise en place d'une plateforme électronique d'autonomisation des femmes dans le secteur de la santé dans le cadre de la promotion d'une approche du genre.

Dans le cadre du renforcement du partenariat entre les secteurs public et privé, le responsable a indiqué qu'un partenariat a été signé entre le ministère de la Santé et de la Protection Sociale et l'Université Mohammed VI des Sciences de la Santé de Casablanca, ainsi qu'avec l'Université Internationale Abulcasis des Sciences de la Santé (UIASS), liées à la formation des médecins résidents et au renforcement des capacités des ressources humaines du ministère.

D'autre part, il a souligné que la mise en œuvre du projet de gestion des archives numériques à la Direction des Ressources Humaines a été lancé en coopération et coordination avec les Archives du Maroc en 2020, et le développement d'un système d'archives moderne qui répond aux exigences internationales, le développement et l'activation des travaux pour le suivi et l'évaluation de la mise en œuvre des plans de riposte, l'amélioration de la qualité des services de santé et des soins dispensés aux mères et aux nouveau-nés au niveau des centres hospitaliers régionaux, une réflexion approfondie avec les différents acteurs du secteur ainsi que les partenaires sociaux sur les axes et les évolutions que devrait comporter le projet de loi et le cadre de l'offre de santé, y compris la loi prévue sur la fonction santé.

Sur le volet de la moralisation, le secrétaire général a souligné l'implication du ministère dans la mise en œuvre des dispositions de la loi sur le droit d'accès à l'information en désignant des personnes chargées de fournir les informations demandées par les citoyens, en attendant l'organisation de formations à leur profit en coordination avec les services du ministère de la transition numérique et de la réforme de l’administration, et la mise en place du portail électronique "www.dmp.sante.gov.ma", marquant une dynamique particulière pour la Direction du Médicament et de la Pharmacie (DMP) afin d'informer et de sensibiliser le public sur tout ce qui concerne les médicaments et le matériel de santé.

Belfkih a également rappelé l'implication du ministère de la Santé et de la Protection Sociale dans la réalisation du plan d'action national du gouvernement ouvert 2021-2023, à travers trois axes principaux, à savoir la gouvernance pharmaceutique, qui se traduit par la transparence et la participation à la gestion des services de santé, le développement d'un système d'information de santé pour la prévention et le traitement basé sur le dossier médical du patient, et la couverture santé à toutes les étapes du traitement.

Maroc
Santé
Protection sociale

   Autres Articles